Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Le mercredi 6 mai 2020 – Cathédrale Sainte-Réparate

Karine Deshayes, mezzo-soprano

Les Nouveaux Caractères

Sébastien d’Hérin, clavecin et direction musicale

G.F. Haendel – Cantates et airs d’opéra

Karine Deshayes est l’une des chanteuses françaises menant une carrière internationale au plus haut niveau. Sa technique sans faille lui permet d’aborder tous les répertoires, jusqu’aux rôles les plus exigeants de l’opéra romantique italien. Ses grands moyens vocaux rendront certainement justice à la théâtralité exacerbée de la légendaire cantate La Lucrezia de Haendel, puis à des airs d’opéra parcourant toute la palette des sentiments humains. À ses côtés, un vieux complice : le chef-claveciniste Sébastien d’Hérin, grand connaisseur du compositeur saxon, qui dirige ses très virtuoses Nouveaux Caractères.

Karine Deshayes

Après de brillantes études musicales, élève de Mireille Alcantara et ayant bénéficié des conseils de Régine Crespin, Karine Deshayes rejoint tout d’abord la troupe de l’Opéra de Lyon. Sa carrière se développe alors rapidement. Elle est invitée sur toutes les grandes scènes françaises, Avignon, Lyon Strasbourg, Marseille, Toulouse, Tours, Chorégies d’Orange, Bordeaux… et régulièrement à l’Opéra de Paris où elle remporte de grands succès dans les rôles rossiniens, mais également Poppea dans

L’Incoronazione di Poppea de Monteverdi, Sesto dans le Giulio Cesare de Haendel et les rôles mozartiens : Cherubino, Dorabella. C’est également à l’Opéra de Paris qu’elle aborde pour la première fois le rôle de Carmen et qu’elle y reprend celui de Charlotte dans Werther.

La carrière de Karine Deshayes s’ouvre également sur les grandes scènes étrangères, entre autres le Festival de Salzbourg, le Teatro Real de Madrid, le Liceu de Barcelone. Elle est invitée par le Metropolitan Opera de New-York où elle débute dans le rôle Siebel, avant d’y retourner pour Isolier dans le Comte Ory et Nicklausse dans les Contes d’Hoffmann dirigés par James Levine où elle est particulièrement remarquée par la critique New-Yorkaise, puis c’est le rôle d’Angelina dans la Cenerentola qu’elle interprète avec succès à l’Opéra de San Francisco.

Par la suite, elle chante pour la première fois le rôle de Donna Elvira à l’Opéra de Paris, rôle où elle s’impose, le public et la critique sont unanimes. En concert, elle incarne magnifiquement Elisabetta dans Maria Stuarda de Donizetti à l’Opéra d’Avignon.

Karine Deshayes reprend le rôle d’Adalgisa (Norma) au Teatro Real de Madrid, ainsi que celui de Charlotte (Werther) au Tchaikovsky Concert Hall de Moscou et à l’Opéra de Vichy. Elle interpréte avec un énorme succès le rôle-titre d’Armida de Rossini à l’Opéra National de Montpellier, Romeo (Capuleti e Montecchi) à l’Opéra de Marseille, ainsi que de chanter le rôle Alceste à l’Opéra National de Lyon, Elvira (I Puritani) au Festival de Radio France et de Montpellier, Marie de L’Incarnation (Dialogue des Carmélites) à Bruxelles, le rôle-titre de Semiramide à l’Opéra de Saint-Etienne, Stéphano (Roméo et Juliette) au Metropolitan Opera de New York, Angelina (Cenerentola) au Théâtre des Champs-Elysées, et le rôle d’Urbain (Les Huguenots) à l’Opéra National de Paris, Elena (La Donna del Lago) à l’Opéra de Marseille. Plus récemment, elle interprète Marguerite (La Damnation de Faust) à l’Opéra de Nice, Charlotte (Werther) au Capitole de Toulouse et Elvira (Don Giovanni) aux Chorégies d’Orange, Adalgisa (Norma) à Moscou et au Théâtre du Capitole de Toulouse, Balkis (Reine de Saba) à l’Opéra de Marseille.

Le vaste répertoire de Karine Deshayes lui permet de se produire régulièrement en concert et en récital sous la direction de chefs tels que Emmanuel Krivine, David Stern, Kurt Masur, Emmanuelle Haïm, Louis Langrée, Myun-Whun Chung et avec des artistes tels que Philippe Cassard, Renaud Capuçon, Nicolas Angelich, l’Ensemble Contraste, le Quatuor Ebène, le Mahler Chamber Orchestra …

Pour la seconde fois, Karine Deshayes a remporté en 2016 la Victoire de la musique dans la catégorie Artiste Lyrique de l’année.

Sébastien d’Hérin & Les Nouveaux Caractères

Claveciniste et chef d’orchestre diplômé des conservatoires de Paris et d’Amsterdam, Sébastien d’Hérin a forgé son tempérament artistique auprès de maîtres tels que Gustav Leonhardt, Pierre Hantaï, Bob van Asperen, Kenneth Gilbert ou encore Christophe Rousset. Il s’est affirmé depuis comme un claveciniste et pianofortiste apprécié pour son inventivité et sa liberté de son. Comme continuiste, il joue auprès de grands chefs baroques réputés, Jean-Claude Malgoire, Marc Minkowski, Hervé Niquet ou encore Emmanuel Krivine. ll a été également l’assistant de chefs tels que Laurence Equilbey, Hervé Niquet ou Emmanuel Krivine.

En tant que chef invité, Sébastien d’Hérin a dirigé l’Orchestre de l’Opéra de Rouen et de Besançon, l’Orchestre d’Auvergne, ainsi que l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine et de Montpellier Languedoc-Roussillon. Il a été également l’assistant de chefs tels que Laurence Equilbey, Hervé Niquet ou Emmanuel Krivine.

En 2006, il fonde avec Caroline Mutel Les Nouveaux Caractères, orchestre sur instruments historiques privilégiant le répertoire baroque à travers l’opéra et les formes d’inspiration théâtrale. Leurs choix artistiques s’appuient autant sur un travail musicologique que sur la rencontre avec d’autres disciplines dans des domaines variés comme l’opéra, la création théâtrale pluridisciplinaire et les spectacles jeune public.

Avec les Nouveaux Caractères, Sébastien d’Hérin dirige aussi bien des oeuvres majeures du répertoire baroque : Didon et Enée de Purcell, Les Vêpres à la Vierge de Monteverdi au Festival Baroque de Lyon, The Fairy Queen à l’Opéra de Rennes et d’Avignon, l’Orfeo de Monteverdi à l’Opéra royal de Versailles, Le Messie de Hændel à l’Auditorium de Lyon, que des ouvrages rares : Les Surprises de l’Amour de Rameau et Scylla et Glaucus de Leclair au Festival baroque de Lyon et à l’Opéra royal de Versailles, Pimmalione de Cherubini à la Scuola Grande San Giovanni à Venise.

En 2017, il dirige Le Couronnement de Poppée de Monteverdi, produit par l’Opéra de Lyon, qui le mènera sur les scènes de l’Opéra de Vichy, du T.N.P. de Villeurbanne et de l’Opéra royal de Versailles.

Sa discographie comprend, entre autres, Opera Proibita avec Cecilia Bartoli et les Musiciens du Louvre, King Arthur de Purcell, Les Fêtes Vénitiennes de Campra et Sémélé de Marais avec le Concert Spirituel, Venezia Stravagantissima avec le Capriccio Stravagante, La Morte Delusa de Bassani avec la Fenice, Falstaff de Salieri et Agrippina de Haendel avec La Grande Écurie et la Chambre du Roy. A la tête des Nouveaux Caractères, Sébastien d’Hérin a enregistré Égine de Colin de Blamont (M.B.F.), Les Surprises de l’Amour (Glossa), Scylla et Glaucus (Alpha, « editor’s choice » de la revue Gramophone), The Salon of Scylla (Fuga libera), The Fairy Queen (Glossa), Le Devin du village de Rousseau (CD Château de Versailles Spectacles – DVD Ozango) et L’Europe Galante de Campra.

Détails

Date :
mai 6
Heure :
20 h 00 min - 21 h 30 min
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Les Moments Musicaux Des Alpes-Maritimes
Téléphone :
06 12 73 63 11
E-mail :
momentsmusicaux06@gmail.com

Lieu

Cathédrale Sainte-Réparate
Place Rossetti
NICE, 06300 France
Google Map